Warhammer 40K - Spatial - JDR

Une aventure comme vous n'en avez jamais vécue...
 
AccueilPortailCalendrierCarte StellaireFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 ---

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Boss Nass
Maître du Jeu
avatar

Nombre de messages : 169
Date d'inscription : 20/10/2006

Fiche technique du vaisseau
Nom du vaisseau: Soul Collector
Crédits: 52'937'551

MessageSujet: ---   Mar 14 Aoû - 12:41

Thomas Anderson, le capitaine du transporteur "Etoile de Zion", s'étira dans son siège. Après un long voyage, le cargo de moyen tonnage était enfin sorti de l'hyperespace en orbite de la planète Kalos pour y vendre sa cargaison habituelle. Comme à l'accoutumée, des milliers de petits vaisseaux abordaient ou quittaient les spatioports commerciaux, engorgeant chacun davantage les couloirs de vol. Le contrôle du trafic aérien plaça l' "Etoile de Zion" en attente avant qu'un itinéraire ne se dégage. Anderson, après avoir reçu l'instruction et coupé ses moteurs, s'adressa à Bane, son copilote, en admirant les courbes de la planète Kalos.

" - Toujours autant de monde à l'heure du déjeuner, hein Bane ? Y'en a pas la moitié qui penserait à décaler ses plannings de quelques heures, ça non... La chaîne alimentaire prévaut... "
" - Ouais, Thomas, mais que veux-tu, c'est l'homme qui contrôle le vaisseau, et c'est l'estomac qui dicte ses actions à l'homme... "

Les deux pilotes rirent de bon coeur.

" - Ca c'est vrai. Bon et sinon, cette fois on ramène quoi après s'être débarrassés de la cargaison d'alliages ?"
" - Boah, comme tu veux... La semaine dernière on avait encore embarqué des pièces détachées de droïdes je crois. Alors on n'a qu'à trouver un truc plus original."
" - T'as raison. On n'a qu'à prendre des produits high-tech pour changer."
" - C'est toi le capitaine, Thomas."
" - Alors on fait comme ça. Bon y'a l'air d'y avoir beaucoup de bouchons aujourd'hui..."

Anderson et Bane aimaient plonger leur regard dans le groupe de quatre petits écrans qui faisaient défiler la liste des vaisseaux qui entraient ou sortaient du système planétaire. Plus le trafic était important et plus la vitesse de défilement s'accélérait, donnant à peine le temps à l'oeil de reconnaître la forme du vaisseau aux heures de pointe. Au moment où le capitaine de l' "Etoile de Zion" y jeta son regard, le rythme était relativement calme. Des silhouettes familières de cargos de construction Olianne traversaient l'écran. Parfois des formes plus étranges s'y glissaient, il s'agissaient pour la plupart de navires en provenance de la Galaxie Impériale, des vaisseaux apportant des marchandises rares ou bien d'autres venus en reconnaissance.




L'espace d'un instant, le nom affiché en dessous de l'image et des caractéristiques d'un cargo resta accroché à la rétine d'Anderson. Il connaissait ce vaisseau ! Le "Risk Master" était un petit transporteur piloté par le capitaine Smith, un vieil ami de Thomas. Celui-ci ouvrit un canal com sur la fréquence du "Risk Master".

" - Alors Smith, on dit plus bonjour en arrivant ?"

La réponse prit quelques instants à lui parvenir.

" - Thomas Anderson ! Ca alors ! Jamais j'aurais cru te r'voir un jour ! "
" - Navré de te décevoir alors. Comment vas-tu ? Les affaires fonctionnent ? "
" - Ah ça ! J'suis en pleine forme ! J'ai dégoté un sacré itinéraire. Il est hyper dangereux, mais qu'est-ce que ça rapporte ! Peut être que si tu payes ta tournée j'te refilerai un tuyau ! L' "Etoile de Zion" n'a pas terminé à la décharge à c'que j'vois ! "
" - Pas encore, Smith. Mais la lenteur des files d'attente pourrait bien y contribuer. J'aimerais quand même pouvoir boire un verre en ta présence pendant que tu es là. "
" - Pas d'souci. On s'retrouve ce soir au "Nexu volant". A plus tard Thomas ! "

Au moment où Smith coupa la communication, un petit escorteur de combat à l'étrange silhouette sortit de l'hyperespace à proximité du système et attira l'attention du capitaine de l' "Etoile de Zion". Sa forme en croissant de lune était pour le moins originale, Anderson n'avait pas souvenir d'avoir croisé ce type de bâtiment. L'ordinateur de bord le lui confirma assez vite en affichant des informations très incomplètes sur l'appareil. Le vaisseau resta stationaire une minute environ avant de se placer en orbite de Kalos.

Puis le quattuor d'écrans s'affola. Des centaines de navires sortaient de l'hyperespace simultanément. Ils étaient tous parfaitement inconnus des archives de l'ordinateur de bord. Mais cette irruption n'était pas la seule anomalie qui se produisit à ce moment.




En une fraction de secondes, tous les systèmes du cargo subirent une importante perte d'énergie, puis se rétablirent presque aussitôt. Bane jeta un regard inquiété au tableau de bord puis aux commandes secondaires du transporteur.

" - C'était quoi, ça ?!? "

Thomas leva un sourcil, mais avant qu'il ait eu le temps de répondre, il fut plaqué contre son siège de pilote par l'unité de compensation de gravité, et les moteurs de l' "Etoile de Zion" rugirent. Le cargo se dirigea vers le chantier orbital militaire le plus proche. Paniqué, Anderson tourna la tête et s'aperçut que son copilote était lui aussi paralysé à la fois par la peur, et par le champ gravifique de son siège. Le passage au pilotage manuel était impossible, les commandes ne répondaient plus.

Un grand cuirassé de classe Rendili frôla l'aile bâbord de l' "Etoile de Zion" et fonça lui aussi sur le spatioport. En réalité tous les vaisseaux que Thomas pouvait apercevoir par le cockpit réalisaient la même manoeuvre. Et malgré le quantité astronomique de petits vaisseaux, aucune collision ne survint dans l'orbite habituellement si encombrée de la planète. Cependant, au loin, des rayons écarlates zébrèrent l'entourages immédiat des stations spatiales. Quelques petites explosions suivirent les tirs de laser. De toute évidence il s'agissait des petits transporteurs qui venaient d'être détruits par les ripostes des tourelles de défense. Par endroits des arcs électriques couraient le long de la structure métallique du premier spatioport.

Anderson, dans la confusion, parvint à empoigner son comlink et à contacter le "Risk Master".

" - Smith ! Où es-tu !? Qu'est-ce qui se passe ici ?!? "

Des parasites perturbaient légèrement la communication.

" - Hé ! C'est l'bordel par ici ! Les cargos indépendants, et même les membres de l'alliance commerciale Olianne s'en prennent aux installations militaires ! J'ai perdu tout contrôle sur mon vaisseau ! Il m'emmène à proximité des stations et ouvre le feu dessus ! "

Alors que Smith pronoçait ses mots, Thomas s'aperçut que tous les écrans de contrôle de l' "Etoile de Zion" affichaient des lignes codées et des symboles étranges...




" - Mon vaisseau aussi est devenu fou ! Les écrans affichent des trucs bizarres ! On dirait qu'il a comme chopé un virus ! C'est aussi comme ça de ton côté ? Smith ? Smith !!! "

Alors que des parasites lui offraient une absence de réponse, une sphère enflammée enveloppa la carcasse du "Risk Master", qui tomba sur un des ponts de la station orbitale qui l'avait atteint, provoquant des explosions en chaîne. De leur côté les vaisseaux de guerre Nécrons avaient commencé à bombarder les spatioports militaires, dépassés par les évènements. Des éclairs d'énergie verts enserraient et broyaient les structures de métal. Le chaos le plus total s'était emparé de la planète Kalos.

Des tirs de lasers prirent bientôt l' "Etoile de Zion" pour cible quand le cargo arriva à portée de tir du premier spatioport. A croire que les générateurs d'énergie étaient encore intacts. Les rayons couleur rubis heurtèrent le bouclier, qui disparut en peu de temps. Les tirs de riposte touchèrent alors un des moteurs tribord du cargo, qui implosa et le fit partir en vrille. Anderson et Bane étaient secoués en tous sens.

" - Cette fois on est foutus, Thomas !"

Cédant face à l'attraction gravitationnelle de la planète, le transport moyen entama sa chute dans l'atmosphère de Kalos. Au moment où le moteur avait été détruit, le vaisseau volait heureusement à une altitude relativement basse. Des fragments de coque se détachèrent et se désagrégèrent. Le sol se rapprochait à une vitesse dangereusement élevée, et sous la pression atmosphérique, Anderson et Bane perdirent connaissance quelques instants avant le crash...

Lorsque Thomas reprit ses esprit, plusieurs heures s'étaient écoulées. Il tourna la tête sur sa droite. Bane était encore inconscient et gravement blessé au torse par des débris dûs à l'impact. Lorsqu'il se leva de son siège de pilote détruit, une vive douleur à la jambe lui fit mettre genou à terre. Un fragment métallique y était profondément planté... Avec un cri de douleur, Anderson le retira et parvint à s'extraire du cockpit par une écoutille brisée. L' "Etoile de Zion" s'était écrasée en plein coeur d'une zone urbanisée, et le sillon creusé par l'épave du cargo témoignait de la violence du crash. Anderson leva les yeux au ciel. Il vit que le spatioport qui l'avait malencontreusement touché était en ruine, ses différentes sections s'étaient détachées et tombaient à leur tour dant l'atmosphère en se disloquant. De gigantesques vaisseaux de combat dominaient le ciel de Kalos. Certains descendaient vers la surface planétaire, sûrement pour y débarquer des troupes. Des flash verts lumineux et des explosions indiquaient que les combats au sol n'étaient pas terminés.

Un cri de terreur et de douleur fit sursauter Thomas. Il avait reconnu la voix de Bane, son copilote. Le coeur battant, il retourna à l'intérieur de l'épave de l' "Etoile de Zion", pour y découvrir le corps de son ami atrocement mutilé. Sa peau était en lambeaux et ses muscles étaient déchiquetés, comme s'il avait sauté sur une mine anti-personnel... Derrière lui, un cliquetis métallique attira son attention. Il tourna la tête et tomba nez à nez avec un guerrier de métal, qui leva lourdement son arme dans sa direction. La chambre d'accélération à fission du fusil brilla, et les rayons tirés par le squelette atteignirent Anderson. Couche après couche, sa chair s'effilocha jusqu'à ce qu'il ne reste plus de lui qu'un amas ensanglanté.

Tournant la tête, le guerrier nécron sortit de la carcasse du cargo pour rejoindre ses semblables à l'extérieur, qui avancaient implacablement, détruisant toute résistance. Thomas Anderson agonisa dans la confusion et l'ignorance de son adversaire, tout comme la planète Kalos, qui ne mit que quelques heures à s'effondrer devant l'attaque des Nécrons. Les vaisseaux piratés avaient pour la quasi-totalité été détruits, soit pas les ripostes des spatioports, soit par les escorteurs de nécroderme. Le C'tan se gorgea goulûment des milliards d'âmes moissonnées par ses serviteurs, alors que les cités planétaires s'embrasaient dans un chaos innommable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://w-40k-jdr.darkbb.com
 
---
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Warhammer 40K - Spatial - JDR :: Zone Commune :: La Roue, bar et casino-
Sauter vers: